08Mar
Women in tech - still in the minority but seeing posiitive change
By: Rédaction Insum Publié le: 8 mars 2018 Dans: Les femmes en technologie Commentaries: 0

Les femmes en technologies – encore minoritaires mais témoins d’une évolution positive

Comme dans tant d’autres industries, il y a un écart entre les sexes dans les TI. D’un simple coup d’œil sur la main d’œuvre, on constate que les femmes en technologie sont rares. Pourtant, d’après le Forum Économique Mondial, il devient urgent et essentiel de réduire cet écart afin de garantir la compétitivité et la viabilité future des compagnies à l’échelle mondiale. Afin de mieux comprendre les raisons de cet écart mais aussi souligner la Journée Internationale des Femmes, nous avons demandé aux femmes en technologies chez Insum leur point de vue sur la progression des femmes dans les domaines de la programmation et du développement.

Nous avons parlé avec Jackie McIlroy – Programmeuse-Analyste APEX, Zahia Amarouche – Technicienne Helpdesk, Maëli Emond – Technicienne RH, et Halima Habieb-Mammar – Programmeuse.

 

À ton avis, pourquoi n’y a-t-il pas plus de femmes en technologies ?

Jackie

  • Je pense qu’auparavant les jeunes filles étaient moins encouragées à s’impliquer dans les domaines STIM (science, technologie, ingénierie et mathématiques). Cependant, j’ai noté une amélioration dans ce domaine au cours des dernières années avec la commercialisation de jouets en ingénierie qui pensent à davantage inclure les filles plutôt qu’uniquement les garçons.  
  • Le manque de modèles féminins dans les compagnies en technologies. Si tu ne vois personne qui te ressemble dans ce domaine, tu peux finir par croire que tu ne pourras jamais y arriver. Il faut qu’il y ait dans les compagnies en technologies plus de femmes dans des rôles de dirigeantes, afin que des jeunes femmes puissent les ériger en exemple positif prouvant que non seulement elles peuvent avoir une carrière en technologies, mais aussi une brillante carrière.  
  • Intimidation – même si une jeune femme décide d’étudier pour obtenir un diplôme en technologies, il y a toujours beaucoup d’obstacles à surmonter. C’est difficile d’arriver dans une classe et d’être la seule femme. Ça peut être très intimidant, voire même pousser à l’isolement. Et ça peut mener à un changement de carrière pour quelque chose de plus ouvert. 

Zahia

Il y a moins de femmes dans le domaine TI parce qu’elles ont souvent l’impression que la technologie c’est compliqué et difficile et qu’elles préfèrent les métiers axés sur l’être humain. 

Maëli

  • Plusieurs préjugés sur les geeks… 
  • Autrefois plus associée aux gars, l’idée de passer plusieurs heures devant un ordinateur à coder, n’était peut-être pas attrayante pour les femmes… Ceci étant dit, on voit de plus en plus de femmes dans les programmes en informatique dans les universités… Les standards changent. 😃 

Quelle est ton expérience du travail en technologies?

Jackie

Travailler en technologies présente son lot de hauts et de bas, mais je suis convaincue qu’on peut dire ça de n’importe quel domaine. En tant que femme dans un domaine dominé par les hommes tu vas inévitablement être confrontée à toute une série de défis et de situations qu’il faut surmonter pour atteindre ton but, et c’est ce qui m’est arrivé. Mais en fin de compte, j’ai la chance d’avoir été, tout au long de ma carrière, entourée et soutenue par des mentors et des collègues qui m’ont encouragée. Je suis heureuse d’avoir une carrière où je fais ce que j’aime. Je travaille avec quelques-uns des esprits APEX et Oracle les plus accomplis et brillants. J’espère qu’au cours de ma carrière, je verrais de plus en plus de jeunes femmes choisir des carrières en technologie.  

Halima

Je dirais que d’après mon expérience personnelle, je suis de plus en plus convaincue que contrairement à certaines idées reçues, le secteur des TI n’a absolument aucune raison d’être défini comme un domaine d’hommes. L’informatique et la technologie mobile prennent une place de plus en plus omniprésente dans notre vie sociale.  

J’ai la chance de pouvoir faire du télétravail, ce qui est impossible dans d’autres secteurs par exemple.  

Maëli

  • Insum est mon premier emploi, donc depuis que je suis sortie de l’uni, je travaille en RH dans le domaine des TI. 
  • Au début, c’était un domaine complètement inconnu pour moi puisque je suis en RH. J’ai dû apprendre beaucoup sur la mentalité, le type de profil, comment ça fonctionne. 
  • Depuis, je suis VENDUE! J’adore le domaine. La clientèle est vraiment stimulante. Aussi, le domaine des TI est en constante évolution. Cela permet de toujours pouvoir proposer de nouvelles idées afin d’être le plus créatif possible. 
  • L’atmosphère de travail est unique, l’attitude laid-back est quant à moi un énorme atout. 😊 
  • Aussi, côtoyer une majorité de gars dans ton quotidien te force à te forger une personnalité qui permet de faire ta place et te distinguer. 😊 

Qu’aimerais-tu dire aux jeunes femmes qui débutent dans le domaine de la programmation ?

Jackie

Le monde des technologies a besoin de plus de femmes intelligentes et déterminées. Ne te laisse pas intimider quand tu arrives en classe, en groupe de travail, ou en rencontre, et tu découvres que tu es la seule fille – fais-en une force. Si tu as besoin d’aide, demande-laIl y a toujours des gens prêts à prêter main forte. S’il y a un programme de mentorat, utilise-le. Les connaissances acquises en apprenant de quelqu’un qui a vécu la même expérience sont inestimables. Si la programmation/ technologie te passionne, quoi que tu fasses, n’abandonne pas. Ça en vaut la peine. 🙂  

Maëli

  • C’est un domaine passionnant où il est possible de laisser place à beaucoup de créativité. 
  • De ne pas avoir peur de foncer et de prendre sa place !  
  • Je pense que les femmes peuvent apporter beaucoup dans un milieu majoritairement composé d’hommes. Nouvelles idées, nouvelles façons de faire, etc.

Halima 

J’encourage vraiment toutes les femmes qui ont commencé dans le secteur des technologies d’être sûres qu’elles vont avoir une carrière passionnante et extraordinaire.  

En conclusion

Nous aimerions remercier Jackie, Zahia, Maëli, et Halima d’avoir libéré un moment dans leur emploi du temps chargé pour répondre à nos questions. Il nous ont aidé à comprendre leur point de vue sur leurs expériences en tant que femmes en technologies. Nous leur souhaitons la meilleur des chances dans leurs carrières. Avez-vous trouvé cet article intéressant? Et, si ça vous intéresse, Insum est à toujours à la recherche de nouveaux talents. N’hésitez pas à nous laisser votre CV. Il est possible que vous ne voyiez pas votre profil dans les postes disponibles. Par contre, comme nous l’avons énoncé plus haut, les choses peuvent changer :).

Pour en savoir plus sur ce que fait Insum cliquez ici

Partagez:
Share

Leave reply:

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *